Les nouvelles aventures de David au pays de la d├ębauche et du sexe

Aujourd'hui, grâce à David Cage (que son nom soit béni mille fois), j'ai couché avec une femme. En haut, en bas, en haut, en bas, plus vite, plus vite, on se retient, on appuie sur L et R...
Il semblerait que j'ai réussi à la faire jouir, ce dont j'ai été ravi (même si du coup, je suis resté un peu sur ma faim, les vibrations de la manette n'ont pas été assez puissantes pour me soulager). De plus, cet épisode m'a permis de récupérer 20 points de santé, ce qui a été non négligeable pour la suite.

Alors voilà, il ne me reste plus qu'à aller corriger "expérience hétéro" sur mon portrait.

Merci Fahrenheit, merci David Cage (que ta vie soit longue et prospère).